Tricot

KAL Semainier de la chaussette 2018, présentation, FAQ + printable à télécharger

Bonjour à toutes et à tous !

Voici enfin l’article promis il a 3 semaines sur l’un des sujets tricot qui va probablement m’occuper une bonne partie de cette année 2018 : le Semainier de la chaussette.

Comme je vous le disais sur Instagram début décembre et dans mon dernier podcast vidéo, je compte me tricoter tout au long de l’année 2018 un semainier de chaussettes(pour moi, hein ;)), soit 7 paires, avec différents thèmes et techniques de montage et de talons. Vous avez été nombreu.x.ses à répondre positivement à l’organisation d’un KAL sur le sujet, mission que j’ai acceptée avec très grand plaisir. J’adore organiser ce type d’événements, écrire des articles « dossier » et contribuer à ma manière à notre jolie communauté tricot.

Voici donc l’article de présentation du KAL (très long mais impossible de faire plus court) que j’ai organisé en plusieurs parties pour plus de lisibilité :

  • Présentation des modalités et des quelques règles du KAL
  • Le partage sur Ravelry et les réseaux sociaux
  • FAQ  : on m’a posé plusieurs questions sur le KAL. Vous trouverez, j’espère, l’ensemble des réponses dans cette partie sous forme de FAQ.
  • Un printable, parce que j’adore ça et je me suis dis que cela pourrait vous intéresser 😉  Rendez-vous en toute fin d’article pour le télécharger ♥♥


Présentation des modalités et des quelques règles du KAL

PRINCIPE : tricoter tout au long de l’année 2018 un semainier de chaussettes, soit 7 paires avec un thème différent à chaque fois et dans la mesure du possible, en testant différentes techniques de montage et de talons.

DATES : du 15/01/18 au 15/01/19. Si vous avez commencé une paire en “m’attendant” (oui, je n’ai pas été hyper rapide sur ce coup-là – vraiment désolée) depuis début janvier 2018 (ou même en décembre 2017 – la maison est généreuse, enfin tant que cela n’est pas une paire commencée en 2015), vous pourrez l’enregistrer dans le KAL.

THÈMES DES 7 PAIRES À RÉALISER :

  • La paire LUNDI Texture : utiliser un point texturé en jouant avec les mailles endroits et envers, les mailles glissées… Cela peut être des côtes également. Vous pouvez partir d’un modèle déjà existant évidemment ou adapter un point texturé d’un autre modèle que vous aimez bien à la chaussette. La seule contrainte : que le motif corresponde à votre nombre de maille du tour. Exemple : Hermione’s everyday socks de Erica Lueder (patron gratuit).
  • La paire MARDI Torsades : tricoter une paire avec une ou plusieurs torsades. Du moment qu’on croise les mailles à un moment ou un autre, ça marche ! Exemple : les chaussettes de la Schtroumpfette d’Elise Dupont (patron gratuit)
  • La paire MERCREDI Rayures : tricoter sa paire avec une laine autorayante ou bien des restes de laine à mixer. Vous pouvez également vous lancer dans une paire de Scrappy Socks, assez tendance en ce moment. Exemple : n’importe quel modèle de chaussettes en jersey fera l’affaire.
  • La paire JEUDI Jacquard : insérer un motif sur ses chaussettes. Pour les flemmardes, il est possible d’utiliser des laines qui forment des motifs toutes seules. Vous pouvez en trouver chez Drops (qualité Fabel) ou chez Wool & The gang (qualité Régia).
  • La paire VENDREDI Dentelle : on joue avec les jours pour une paire toute en délicatesse et féminité. Plusieurs modèles possibles chez Tisserin Coquet ou chez Olivia Villarreal.
  • La paire SAMEDI Festif : tricoter une paire festive et décalée pour “sortir” en utilisant une laine à paillettes et/ou rajoutant des froufrous, des pompons, des perles, des noeuds… La laine à paillettes n’est pas forcément une obligation 😉 Suite à vos commentaires, j’ai élargi un peu ce thème que j’ai renommé « festif ». Les chaussettes pour des fêtes comme Noël, de Pâques ou la Saint-valentin peuvent désormais rentrer dans ce thème.
  • La paire DIMANCHE Cosy : tricoter une paire de chaussettes épaisses (des slippers as we say in English) ou des chaussons chaussettes avec une semelle en cuir ou une paire de chaussettes d’intérieur. Une paire cosy qui vous accompagnera dans tous vos moments cocooning, du lit au canapé en passant par sous le plaid…

TECHNIQUES. Vous pouvez essayer toutes les techniques possibles de montage (cuff-down, toe-up), de talons (renforcé/gousset, après-coup, fish lips kiss heel/rangs raccourcis, etc.), de cast-on et de bind-off. L’idée générale de ce KAL est l’exploration de nouvelles techniques chaussettes.

LES QUELQUES RÈGLES DU KAL :

  • Il n’est pas possible de changer les thèmes des jours. C’est un peu arbitraire, je sais, mais c’est juste histoire d’avoir un cadre commun.
  • Vous pouvez mixer plusieurs thèmes : les paillettes et les rayures, la dentelle et la texture, etc. Comme vous voulez. L’idée, c’est vraiment de vous amuser. Seulement pour votre semainier final (enfin si vous voulez participer au tirage au sort), il est impératif de rentrer une paire distincte pour chaque thème (et pas une paire pour 2 thèmes).
  • Vous choisissez l’ordre dans lequel vous voulez tricoter vos chaussettes. Absolument pas obligatoire de suivre scrupuleusement la semaine dans l’ordre comme dans la vraie vie (on a déjà bien assez avec la vraie vie, n’est-ce-pas ?).
  • Vous avez la possibilité de prendre un jour off dans la semaine. Cela signifie que vous avez un joker accordé sur le semainier ou que vous pouvez prendre un RTT thématique. Si vraiment un thème ne vous convenait pas ou si vous n’aviez pas le temps de tricoter 7 paires (ce que je ne suis moi-même pas ,sûre de réussir à faire…) en 2018, vous pouvez zapper un thème. Évidement, un petit quelque chose spécial sera prévu pour celles (et ceux ?) qui auront réussi.e.s à tricoter les 7 paires avant le 15 janvier 2019.
  • Pour les techniques : même si l’idée est pour moi de faire le tour des techniques de montage pour voir quelle est ma méthode préférée, vous n’êtes pas obligé.e.s de me suivre sur ce coup-là… Si vous avez une méthode préférée et que vous voulez la garder pour les 6/7 paires, c’est donc possible !
  • Vous pouvez tricoter ce semainier pour vous ou pour quelqu’un d’autre(ça peut faire un super joli cadeau pour une proche). Vous n’êtes pas obligées non plus de respecter la même taille pour tout le semainier et faire des paires pour plusieurs personnes (femmes, hommes, enfants). La taille n’est donc pas un critère !
  • Il y aura probablement des lots et des goodies à gagner pour toutes celles qui auront réussi à aller au bout de leurs 6/7 paires en janvier prochain. Je vais solliciter des sponsors et je reviendrais vers vous très vite à ce sujet.

Partage Ravelry / Instagram

J’ai ouvert le 15 janvier dernier un certain nombre de fils de discussions liés au KAL dans mon tout nouveau groupe Ravelry (oui, c’est fou, cette histoire de groupe…) :

  • 1 fil de discussion global où vous pouvez venir vous présenter, vous y “inscrire” (mais il n’y a pas vraiment d’inscription, ni de délai – vous pouvez nous rejoindre à tout moment), poser vos questions sur les différents thèmes et modalités, nous raconter vos aventures / mésaventures chaussettes…
  • 1 fil de discussion pour chaque jour/thème pour partager vos avancées sur chacun des thèmes : rdv sur la page d’accueil du groupe Ravelry.
  • 1 fil de discussion validation où vous pouvez poster la validation de votre semainier en éditant au fur et à mesure de l’année votre post (retenez bien son numéro pour pouvoir le retrouver facilement ;)).
    Pas besoin d’y poster des photos de vos avancées, il vous suffit juste de poster une photo des paires terminées au fur et à mesure de l’année en complétant le formulaire à copier/coller dans la présentation du fil de discussion.

Rejoindre le KAL Semainier de la chaussette sur Ravelry

Au fur et à mesure des discussions, j’essayerais de regrouper ici dans des articles dédiés et sur Ravelry les informations les plus importantes.

Le KAL se déroule aussi sur Instagram et pour le partage de vos images, vous pouvez utiliser les hashtags suivants :

#KALsemainierdelachaussette2018

#cho7lunditexture #cho7marditorsades #cho7mercredirayures #cho7jeudijacquard #cho7vendredidentelle #cho7samedifestif #cho7dimanchecosy


FAQ

C’est quoi un KAL ?

KAL est l’abréviation de Knit ALong qui pourrait être traduit par « tricoter ensemble ». Il s’agit d’une groupe de tricoteu.r.se.s qui se réunit virtuellement autour d’un thème tricot commun pendant une période donnée. L’idée principale est l’entraide, la solidarité entre les participant.e.s, de pouvoir poser des questions, de se motiver, le partage… Eventuellement à la fin du KAL, si vous avez rempli l’objectif, un tirage au sort est organisé pour gagner des lots mais cela n’est pas toujours le cas.

Concrètement, cela se passe à la fois dans la rubrique forum de Ravelry et sur les réseaux sociaux (en particulier Instagram).

Il peut être organisé par n’importe qui du moment que l’idée plaît et rassemble plusieurs personnes.

Faut-il que je m’inscrive ? Si oui, où ? 

Il n’est pas vraiment nécessaire de vous inscrire à ce KAL. Vous pouvez simplement vous abonner à mon groupe Ravelry (en suivant ce lien), suivre les échanges et commenter de temps à autre sur les différents fils de discussion. Vous pouvez aussi partager vos avancées sur vos différentes paires et trouver de l’inspiration pour d’autres thèmes si vous en manquez.

En revanche, si vous voulez présenter votre semainier complet (6 ou 7 paires comme indiqué dans les modalités) et participer au tirage au sort final, il faut s’inscrire dans le fil de discussion KAL SDLC – Validation en copiant/collant et remplissant le formulaire donné dans l’intro. Il est possible d’éditer son post au fur et à mesure de l’année (retenez bien son numéro pour pouvoir le retrouver facilement ;)) et compléter ainsi son semainier. En plus, ce sera vraiment sympa de voir le semainier complet. Une photo par paire est obligatoire !! Vous avez jusqu’au 15 janvier 2019 minuit pour remplir le formulaire.

Je n’ai jamais tricoté de chaussettes de ma vie, est-ce que je peux quand même participer au KAL Semainier de la chaussette ?

Oui, bien sûr. Au contraire ! Si vous voulez vous essayer au tricot de la chaussette, ce KAL peut être une super opportunité de vous lancer. Pour récupérer des tonnes d’informations, pour se faire conseiller en cas de problèmes ou tout simplement de se motiver.

Par ailleurs, en tant qu’organisatrice, je vais tout au long de l’année regrouper ces informations dans des articles dédiés à ce sujet sur le blog. Si vous n’allez pas au bout des 6/7 paires en janvier 2019, cela n’est pas grave du tout. L’essentiel, c’est vraiment de participer, de voir si tricoter des chaussettes vous plaît (vous allez peut-être détester, qui sait ?), apprendre de nouvelles techniques, rencontrer de nouvelles personnes virtuellement ou en vrai… De vous amuser et de prendre du plaisir !

Est-ce que le crochet est accepté pour le KAL Semainier de la chaussette ?

Oui, si vous voulez, vous pouvez crocheter une ou plusieurs paires de votre semainier mais à la condition évidente de respecter les thèmes (et je ne suis pas sûre qu’il soit possible de crocheter tous les thèmes ?!?).

Pour une première paire, tu me conseillerais quoi comme patron ?

Le nombre de patrons de chaussettes disponible sur Ravelry est absolument incroyable ! Entre gratuits et payants vous avez vraiment l’embarras du choix. Difficile de faire le tri ici, mais si je devais vous en conseiller quelqu’uns (vraiment les plus connus), ce seraient :

Pour trouver de l’inspiration, vous pouvez vous rendre sur le profil Ravelry de Imawale, une galerie très inspirante d’une véritable spécialiste de la chaussette et qui participe au KAL !

Et je prends quoi comme laine ?

Les chaussettes, que vous les portiez dans vos chaussures ou pour marcher chez vous, vont être soumises à de forts frottements. Il faut donc pour tricoter vos chaussettes une laine spéciale et très résistante. Par ailleurs, elles seront plus souvent lavées qu’un pull ou d’autres accessoires en tricot (enfin, normalement…).

Généralement, la laine à chaussettes est composée de matière naturelle (laine, mérinos, BFL…) et de nylon, une matière synthétique qui vient renforcer la fibre en la rendant plus résistante, dans une proportion 75 % / 25%. Mais vous pouvez aussi trouver des laines 100% naturelles, très retordues et traitées superwash (la laine a subi un traitement chimique particulier pour la rendre plus solide) qui conviennent au tricot de chaussettes. Il existe une très grande diversité de laines à chaussettes et à tous les prix. Rendez-vous sur le forum où la question a déjà été abordée plusieurs fois et où des bons plans circulent. Je ferai un article recap sur le sujet d’ici quelques semaines.

Et je tricote avec quelles aiguilles ? 

Pour tricoter des chaussettes, généralement, on tricote avec des petits diamètres d’aiguilles, entre 2mm et 2,75 mm, en fonction de la laine choisie et de votre façon de tricoter.

Pour le choix des aiguilles pour tricoter des chaussettes, il y a plusieurs possibilités :

  • Les aiguilles circulaires avec un grand câble, pour pratiquer le magic loop.
  • les « petites » aiguilles circulaires (de la même taille ou avec une aiguille plus longue que l’autre) avec un câble court pour tricoter directement en rond, sans avoir besoin de passer par le magic loop.
  • Les jeux d’aiguilles doubles pointes, technique plutôt ancienne (c’est comme cela que ma grand-mère tricotait les chaussettes) mais toujours appréciée qui permet également de tricoter en rond les petits diamètres.
  • Les nouvelles aiguilles Trio de la marque allemande Addi qui cumulent les avantages du Magic loop et des doubles pointes.

De mon côté, je tricote les chaussettes avec des aiguilles circulaires avec un long câble (80 cm) en diamètre 2,25 mmm en magic loop. J’avoue ne pas être complètement fan de cette technique qui laisse malgré tout des démarcations sur les côtés. J’ai essayé les Addi trio mais je n’ai pas aimé. J’aimerais maintenant essayer les petites circulaires pour voir si cela me convient… Quant aux aiguilles doubles pointes (abrégées DPN en anglais), j’ai essayé mais je n’aime vraiment pas.

Et pour les techniques, il y en a tellement que je me perds ? Laquelle est la meilleure ?  

Certain.e.s  trouveront plus simples de commencer par les orteils, d’autres par la cheville. Comme souvent en tricot, il n’y a pas de meilleure façon de faire qu’une autre. A vous de choisir VOTRE technique préférée et qui vous convienne à VOUS.

Pour info, j’ai tricoté mes premières chaussettes en partant de la jambe en testant le talon renforcé + gousset et le talon après-coup, et j’adore cette technique que je trouve personnellement plus accessible à des débutantes et plus intuitive dès qu’on sait déjà tricoter en rond. Mais on vous dira sûrement le contraire !

Pour celles et ceux qui ne savent pas par où commencer et qui veulent se faire leur propre opinion, voici quelques liens utiles :

  • Les 4 cours de chaussettes de la chaîne Youtube Knit Spirit avec Alice Hammer (avec des techniques différentes et un patron gratuit pour chaque épisode) : #1 / #2 /#3 / #4 A l’issue du visionnage de ces 4 vidéos, vous aurez sûrement une idée de la technique qui vous dit le plus.
  • Pour celles et ceux qui veulent vraiment être pris.es par la main, le cours en ligne d’Artesane« Je tricote mes premières chaussettes » animé par Bintou Loum est parfait. Je vous avais longuement parlé dans un article en début d’année dernière et c’est grâce à lui (et à Bintou)  que j’ai réussi à finir (enfin) ma première paire de chaussettes en 2017.
  • Les vidéos « La boîte à outils CHO7 » de Christelle de Tricot & Stitch disponibles sur sa chaîne Youtube. C’est pas compliqué : tout y est ! Et super bien expliqué en plus.

Comment je fais pour savoir en quelle taille tricoter mes premières chaussettes ?

Pour celles et ceux qui n’ont jamais jamais jamais tricoter de chaussettes, le plus difficile dans l’histoire va être de déterminer votre taille et le bon nombre de mailles qui conviennent à vos pieds et à votre façon de tricoter. Parce que vous allez peut-être vous lancer tête baissée dans un patron en suivant scrupuleusement les instructions pour vous rendre compte à la fin que c’est beaucoup trop grand ou beaucoup trop serré…

En tricot, c’est un peu toujours la même histoire : la taille peut beaucoup bouger en fonction de votre façon de tricoter, de la taille des aiguilles, du choix de la laine.

Pour éviter les déconvenues et déterminer le bon nombre de mailles pour une chaussette confortable et qui tient au pied, je vous recommande chaudement de faire une première chaussette toute seule (sans faire la paire nécessairement) qui vous servira de test ou d’échantillon grandeur nature. C’est vrai que cela prend du temps et que cela peut paraître plus fastidieux qu’un échantillon mais je vous promets que c’est autant de temps gagné pour vos paires d’après.

Pour vous donner un exemple, de mon côté, je tricote mes chaussettes avec 64 mailles de tour en aiguilles 2,25 mm. C’est vraiment l’idéal et je me sens bien dans mes chaussettes (l’essentiel, n’est-ce-pas ?). J’ai essayé 60 mailles (ce qui était recommandé par rapport à mes mesures) et au coup de pied, c’était trop petit. Ça tirait de partout, surtout c’était trop serré. J’ai essayé aussi avec des aiguilles 2,75 mm (option faignasse mais qui ne fonctionne pas – damned !) et 60 mailles et c’était bien trop lâche. J’adapte maintenant cette « recette » aux patrons de chaussettes que je tricote. En l’occurrence, j’ai de la chance car c’est souvent le nombre de mailles donné par les patrons !

Je ne parle pas un mot d’anglais et beaucoup de techniques pour tricoter des chaussettes comportent de mots en anglais… Tu peux m’aider ? 

Voici la traduction des principaux termes tricot de chaussettes en anglais :

  • bind off : rabattre les mailles
  • cast on : monter les mailles
  • cuff : côtes
  • flap : contrefort
  • foot : pied
  • gusset : gousset
  • heel : talon
  • leg : tige / jambe
  • sole : dessous du pied
  • toe : pointe / orteils

Je pense avoir fait le tour des questions que l’on m’a posées sur le sujet. Je complèterais cette rubrique FAQ au fil de l’eau si jamais j’avais d’autres questions.


Freebie / Printable

Pour finir ce très très long article, un petit « cadeau » que j’ai eu beaucoup de plaisir à préparer pour vous. Il s’agit d’un printable que j’ai spécialement créé pour le KAL : une vue d’ensemble et une page par paire à réaliser dans le cadre du semainier (les 8 pages du PDF téléchargeable ci-aprés).

Ce sont des formats A5 que vous pouvez télécharger, imprimer, découper et coller pour compléter votre bullet journal ou votre planner si vous fonctionnez avec ce type de système. Comme je trouve cela vraiment ultra pratique, j’essayerais de vous préparer au fil de l’année d’autres fiches mémos ou printables sur le thème du tricot des chaussettes. En tout cas, j’espère que cela vous plaira et que cela vous sera utile !

Je télécharge le printable


Ouf, j’arrive au bout de cet interminable article de présentation. J’espère que malgré sa longueur cela vous sera utile.

Je reviens vite sur le sujet, promis. En attendant, prenez soin de vous.

Des bises

Emilie

Article précédent Article suivant

Autres articles que vous pourriez aimer

9 Commentaires

  • Répondre Magricote-coud 30 juillet 2018 à 11 h 16 min

    Bonjour bonjour !
    J’ai découvert le monde des chaussettes il y a à peine 1 mois et c’est trop addictif lol !
    Je découvre maintenant ton KAL… Mais quel bonheur !!! <3
    Entre divers tests pull/gilet, je vais tenter de relever ce défi 😉
    Merci beaucoup pour son organisation. C'est trop génial !!
    Bonnes vacances et bonne fin de grossesse avec ces températures de fou ;-D
    Magali

  • Répondre Frasier Fir Socks – toute en fouinesse 11 mai 2018 à 14 h 00 min

    […] suis inscrite en début d’année au KAL « Semainier de la chaussette 2018 » organisé par BlissWool. L’idée étant de tricoter 7 paires de chaussettes au cours de l’année, avec un […]

  • Répondre gingembre 21 avril 2018 à 9 h 21 min

    Merci pour ce très bel article et toutes ces infos qui me donnent envie de tenter les chaussettes !

    • Répondre LouiseD 23 avril 2018 à 17 h 25 min

      De rien ! Ravie qu’il vous ait aidé !

  • Répondre MariaB 15 février 2018 à 7 h 59 min

    Ouaouh ! Quel travail, merci pour toutes ces précieuse infos !

  • Répondre Clémence_Anaïs 9 février 2018 à 8 h 42 min

    Merci pour le KAL et cet article très complet ! Tu me donnes très envie de m’y remettre, j’ai un peu perdu le modjo tricot ces derniers temps. J’ai dû créer déjà 2/3 paniers ficitifs de chaussettes chez Le Slip Français, après tout j’ai tout sous la main, pourquoi pas me tricoter ma propre paire?!?
    Bonne journée Emilie, encore bravo pour ton blog que je lis toujours avec beaucoup de plaisir

  • Répondre gattacanne 7 février 2018 à 14 h 13 min

    Merci c’est un bel article pour devenir encore plus accro aux chaussettes !!!

  • Répondre Marie/petitstricots 6 février 2018 à 21 h 42 min

    Merci pour ce super article si généreux en renseignements et pour le petit « cadeau » !! 🙂

    • Répondre LouiseD 7 février 2018 à 11 h 38 min

      De rien ! Belle journée à toi

    Me laisser un petit mot