Couture, Tutoriels

[ Couture ] 7 astuces pour distinguer et ranger ses aiguilles machine

Hello à tous, 

Voici un article que je voulais publier il y a quelques temps déjà. Très exactement le samedi 22 septembre. Et puis… le destin en a décidé autrement !

Il se trouve que c’est justement quand j’étais en train de mettre un point final à cet article que les premières contractions se sont faites sentir et que la naissance d’Arthur se profilait très clairement ! Cela commençait à être franchement désagréable de rester assise devant l’écran pour écrire. Et difficile de se concentrer aussi. Je l’ai donc laissé dans mes brouillons jusqu’à cette semaine et le défi photos couture sur Instagram lancé par Avril sur un fil pendant tout le mois de novembre. Le thème du 11 novembre portait sur les astuces (que vous pouvez facilement retrouver grâce au hashtag #defiphocouture11) et voir défiler toutes ces bonnes astuces couture m’a motivé pour publier enfin cet article !

J’espère qu’il vous sera utile. Très bonne lecture à tous et à bientôt. 

Des bises 

Emilie 


Il y a quelques semaines maintenant je postais une photo sur mon compte Instagram concernant l’un de mes problèmes récurrent de couturière : le gros bordelum dans mes aiguilles machine.

Entre les sacs à projets, les projets jersey et les autres projets couture, j’utilise des aiguilles machine différentes : les aiguilles pour la broderie (pour les étiquettes messages des sacs à projets), les aiguilles jeans parfois quand les tissus sont bien épais, les aiguilles normales en 60/70/80 en fonction de l’épaisseur de mon tissu pour les projets vêtements ou accessoires, les aiguilles double pour les finitions de la maille, les aiguilles jersey pour les projets mailles, etc.

Et il faut bien l’avouer, je n’ai absolument aucune auto-discipline en matière de rangement de ces aiguilles. Je suis souvent dans le speed et à chaque nouveau projet, je prends une aiguille neuve dans les petites boîtes que je stocke dans une pochette (rangement non optimal également), sans jamais les re-ranger derrière.

Résultat : une tonne d’aiguilles volantes qui encombrent mon aimant à épingles et des boîtes à aiguilles plus ou moins vides…

J’ai décidé d’en finir avec ce problème récurrent et de trouver une solution à long terme pour distinguer et ranger convenablement mes aiguilles machine. A la suite de mon post Instagram, vous avez été nombreu.x.ses à me donner vos astuces ou à relayer des tutos sur cette question. Je les partage ici pour toutes celles et ceux qui comme moi recherchent des trucs efficaces.

View this post on Instagram

Retour dans l’atelier ce matin et confrontation avec l’un de mes problèmes récurrent de couturière : le mega bordelum dans mes aiguilles machine 🙈 • J’en change souvent entre la broderie machine et la couture de divers tissus (j’aime bien adapter la taille de l’aiguille machine à l’épaisseur / délicatesse du tissu) mais je ne prends pas forcément le temps de les remettre dans leurs petites boiboites après utilisation. Ça donne donc ça : des boites plus ou moins vides et des aiguilles volantes ! Perte de temps, énervement, râlage contre la terre entière et cie. • Au lieu de me précipiter à la mercerie pour racheter à nouveau des aiguilles, je trouverais bien une (des) solution(s) efficace(s), pas trop chiante(s), à long terme, pour les reconnaître et les ranger correctement. Pour le moment, les boites sont dans une pochette mais je doute vraiment que ce soit la bonne solution car je perds un temps fou à fouiner dedans pour trouver la bonne aiguille pour mon projet. Et très franchement, je n’ai pas d’assez bons yeux pour les reconnaître… j’arrive à peine à lire le numéro gravé ! Et puis, même si j’arrive à lire, à part le 60/70/80/90 qui est l’épaisseur de l’aiguille, je ne comprends rien… Il doit bien y avoir une nomenclature, non ? • Et vous, vous faites comment ? Vous avez des astuces pour les reconnaître une fois qu’elles sont sorties de leur boite ? Et pour ranger les boites ? Une solution miracle ? • #help #avotreboncoeur #faitespetervosastuces #mercimerci #aiguilles #aiguillesmachine

A post shared by 👩🏻‍🎨 Emilie (@blisswool_emilie) on

6 astuces pour distinguer et ranger ses aiguilles machine 

Astuce #1 Fidélité

Ne choisir que des marques qui proposent des aiguilles avec un code couleurs, soit Schmetz et Singer.

Voici le code couleur des aiguilles Schmetz que l’on trouve facilement en cherchant sur Google.

Astuce #2 Beauté

Si vous avez du mal à trouver des aiguilles de ces marques près de chez vous (ce qui est mon cas) ou que vous achetez vos aiguilles sur les marchés, il est possible de se faire son propre code couleur à l’aide de vernis à ongles ou de feutres indélébiles en marquant toutes les aiguilles d’une boîte et la boîte aussi. De cette façon, vous pouvez facilement distinguer les aiguilles une fois sorties de leur boîtes et les re-ranger facilement. Ou alors, encore plus simple, ne marquer que les aiguilles jersey ou les chaînes et trame. Mais cela va si vous n’utiliser que de 2 sortes d’aiguilles.

Pour l’endroit du marquage sur l’aiguille, vous pouvez vous inspirer de l’image Schmetz plus haut. Ce qu’il faut surtout éviter absolument, c’est évidemment la partie de l’aiguille qui s’enfile dans la machine…

C’est cette astuce que j’ai choisie de tester dans un premier temps car elle me paraît la plus adaptée à ma tête de linotte actuelle.

⇑⇑⇑

Les vernis bordeaux et rouge (les couleurs les plus distinctes de mon stock de vernis à ongles…) pour les aiguilles jersey et chaîne et trame. Un vieux marqueur noir usé pour les aiguilles cuir dont je me sers extrêmement rarement et le vernis à paillettes dorées pour les aiguilles jeans. Ce dernier n’étant pas vraiment visible mais ce sont des aiguilles dont je me sers très très peu et j’aime à penser que pour celles-ci, je pourrais réussir à me discipliner…

⇓⇓⇓

Astuce #3 Autodiscipline

La manière la plus simple de ne pas se perdre dans ses aiguilles machine est évidemment de s’auto-discipliner en rangeant systématiquement ses aiguilles après usage dans les boîtes correspondantes.

Certain.e.s mettent la boîte de l’aiguille utilisée dans le vide-poche de leur machine pour s’assurer de la retrouver facilement ensuite.

D’autres ont évoqué le fait de mettre une épingle à tête à la place de l’aiguille utilisée pour retrouver sa place au moment du rangement.

Astuce #4 Chambre d’ado

Il suffit de coller le boîtier à aiguilles avec une boule de pâte à fixe sur le côté de sa machine. Au moment de changer d’aiguille, la ranger directement dans la boite collée, puis remettre la boîte là où vous les rangez habituellement et coller la nouvelle boîte sur sa mac.

Astuce #5 DIY

Plusieurs d’entre vous ont évoqué des objets à fabriquer soi-même pour piquer les aiguilles déjà utilisées (les neuves restants forcément dans les boîtes) ou ranger directement les boîtes ET piquer les aiguilles déjà utilisées :

  • Piquer les aiguilles utilisées dans une chute de tissu correspondant (une chute de jersey pour les aiguilles jersey, une chute de coton ou de toile pour les aiguilles chaîne et trame) pour ensuite les ranger dans la boîte à accessoires de sa machine pour les avoir sous la main.
  • Se fabriquer un pique aiguilles, un pour chaque sorte où l’on peux broder le numéro d’aiguille pour les différencier. A la fin de chaque projet, les piquer dans le pique-aiguilles correspondant.
  • Se confectionner un vide poche mural spécial pour ses aiguilles machine en feutrine comme celui de Portia Lawrie (@portialawrie sur Instagram) : l’idée est excellente !
  • Un tuto de Christelle Beneytout évoqué par nombre d’entre vous : se fabriquer un livre à aiguilles (voir l’image ci-après). Pour accéder au tuto :  https://christelleben.blogspot.com/2013/11/organisateur-daiguilles-utilisees.html. Je trouve l’idée très sympa pour réutiliser des chutes de tissus qu’on aime bien. En plus, cela fait longtemps que je rêve de me faire un grand livre à aiguilles mains et machine… Avec cette base pour inspiration, ce serait peut-être le moment de m’y coller ! Affaire à suivre.

Astuce #6 Au tableau !

L’une d’entre vous a relayé une autre astuce donnée par la marque Etoffe Malicieuse (une marque spécialisée dans la couture de la lingerie que j’ai découverte par cette intermédiaire). L’idée est de télécharger un tableau fourni par la marque (avec 3 fonds possibles), de l’imprimer puis de le plastifier et de le coller sur sa mac. On fait ensuite une croix dans la case de l’aiguille utilisée avec un feutre effaçable.

Le tableau des aiguilles

Astuce #7 Et comment on range les boîtes ensuite ?

J’utilise une pochette mais je trouve que cela est loin d’être l’idéal. A chaque fois, je perds un temps fou à fouiller dedans pour essayer de mettre la main sur ce que je cherche.

Vous m’avez donné quelques autres méthodes de rangement des boîtes à aiguilles qui semblent bien plus efficaces :

  • la boîte à sachets de thé
  • des tiroirs en plastique à mettre à côté de la mac avec un tiroir dédié aux aiguilles machine
  • un vide poche mural comme évoqué dans l’astuce #4 DIY

Tu as aimé cet article ?

N’hésite pas à le partager sur les réseaux sociaux et l’épingler sur Pinterest !

Article précédent Article suivant

Autres articles que vous pourriez aimer

4 Commentaires

  • Répondre Julie 14 novembre 2018 à 10 h 35 min

    Ça fait suffisamment peu de temps que je couds pour ne pas être envahie par les aiguilles, donc l’auto-discipline suffit encore (en fait, toutes les boites rentrent même dans le vide poche de la machine, avec tous les pieds de biche, c’est dire !). Par contre, j’aime bien l’idée du vide poche mural, et j’ai bien envie d’en faire un juste pour l’aspect déco de la zone couture ! J’ai justement un morceau de feutrine brodée qui n’avait pas encore de projet attribué !

    • Répondre LouiseD 14 novembre 2018 à 13 h 49 min

      Je trouve en effet le vide-poche mural très esthétique. en plus d’être pratique ! De mon côté, il me reste encore 2/3 aménagements à faire dans mon atelier et il faut que je vois où je pourrais le positionner pour qu’il soit accessible !

  • Répondre Marie 13 novembre 2018 à 19 h 34 min

    Très bonnes astuces. Je dois coudre un livre à aiguilles depuis pas mal de temps ! Bonne soirée

    • Répondre LouiseD 13 novembre 2018 à 20 h 14 min

      Pour le livre à aiguilles, je crois que nous sommes nombreuses à devoir le coudre depuis des siècles bonne soirée

    Me laisser un petit mot

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.